Une cabane lovée dans le feuillage… Ma tanière de sorcière au fond des bois. Mon boudoir… poudres,éclats de rire et élixirs. Esprits en ébullition, chasseurs de rêves, et visiteurs en tout genre, tissez vous dans ma toile …

Ostara !

Je vous souhaite à tous et à toutes, que ce printemps apporte la lumière dans vos vies, le changement dont vous avez besoin et la réussite de vos projets.

Voila comment s’est déroulée ma journée d’Ostara :

La veille , j’ai fait une méditation de groupe/à distance avec les membres du forum l’Univers de Gaia..j’étais sceptique sur le principe, mais j’avous que c’était l’une des meilleures méditations que j’ai jamais fait…je me sentais comme entourée, soutenue.Trois thèmes me sont venus spontanément : une jeune pousse qui perce la terre givrée au prix de toutes ses forces ; un cerisier en fleurs ; une hamadyrade ( fée du chêne qui, séparée de son arbre, meurt ). Ce qui symbolisait :  – les débuts sont dificiles, mais rien ne stoppe les forces de la nature – la beauté rayonnante, la pureté lumineuse de la jeune déesse qui me guide  – et l’importance d’avoir un foyer, un corps, et de les soigner.

Le matin avant d’aller au lycée j’ai accompagné ma salutation au soleil habituelle d’une prière improvisée sur le thème du soleil qui revient…je me lève à l’aurore donc c’était vraiment le bon moment …simple mais magique…

Durant la journée il m’était encore plus difficile que d’habitude de suivre les cours…j’ai sorti mes escarpins nu-pieds- une autre façon de fêter le printemps ! et aidé une amie à préparer son concours.En rentrant je suis allée me promener avec ma mère- froid, beaucoup de vent mais un temps magnifique…ici il n’y pas encore de feuilles aux arbres mais l’herbe est déjà toute verdoyante, les pruniers sont en fleurs.Et puis j’ai fait une tarte aux pommes. 

Avant de me coucher , j’ai fait un rituel de remerciement tout simple.J’ai ouvert un de mes livres au hasard et il y avait un passage sur comment apprendre à gérer sa colère ; ces derniers temps j’ai mal au foie , qui symbolise les rages mal gérées ,trop contenues …le hasard n’existe pas !

Je me rends compte que, les années passent, plus je ressens en moi ce qui se passe dans la nature, et plus mes rituels de sabbats deviennent épurés. Au début je sortais tout mon attirail, je faisais des rituels qui duraient des heures et me faisaient plus stresser qu’autre chose. Aujourd’hui j’apprends à me laisser guider par mon intuition, par ce que je ressens. Je préfère passer du temps avec mes amis et ma famille , même s’il ne sont pas païens ,car pour moi ces fêtes sont avant tout symboles de partage. Cela n’avait pas de sens, passer la soirée dans sa chambre à marmonner des incantations compliquées. Si je n’ai pas la possibilité de ritualiser dans la nature, tant pis, je m’allonge dans l’herbe dans mon jardin, je me concentre sur l’énergie du soleil sur ma peau. Les vertus de la simplicité…j’y crois de plus en plus .

Publicités

Une Réponse

  1. dame du lac

    J’avais déjà trouvé magnifique le récit que tu nous avais fait de cette méditation, mais , en venant de lire ce post, je dois te dire que j’adhère totalement à ta façon de voir les choses:
    il est plus important, je pense, de partager l’énergie des sabats que de marmoner dans sa chambre (comme tu le dis si bien…).
    je n’ai jamais été très praticante, je pense que la Déesse nous entend tout aussi bien dans le silence de notre esprit que dans le chant des incantations (mais je peux me tromper!!!)
    Merci encore une fois Skadi Bella
    Fred

    6 avril 2009 à 10:38

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s