Une cabane lovée dans le feuillage… Ma tanière de sorcière au fond des bois. Mon boudoir… poudres,éclats de rire et élixirs. Esprits en ébullition, chasseurs de rêves, et visiteurs en tout genre, tissez vous dans ma toile …

Plante alliée : l’églantier

L’églantier, au sens strict, désigne Rosa Canina, la rose des chiens ; le terme est habituellement utilisé pour toutes les roses sauvages à 5 pétales. C’est un arbrisseau épineux qui vit dans les haies, les talus et les broussailles des zones tempérées. Cette plante est originaire d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie occidentale ; elle est très répandue, résistante, et fleurit d’avril à juillet.

Noms communs : en français Églantier, églantier des chiens, rosier des chiens, rosier sauvage, rosier des haies, gratte-cul, herbe à la vierge, rosier du diable.
Ses noms communs en anglais sont selon moi intéressants également : rose briar ( rose ronce ), dogberry (baies de chiens), sweet briar ( douce ronce), wild briar ( ronce sauvage ), et surtout witches’ briar (ronce des sorcières). Son association avec le chien est tenace. ( Au Danemark, rose des chiens, en Mongolie Nez de Chien ) Rose de pierres en Suède, et Nez d’oiseau en Turquie.

Propriétés médicinales et autres utilisations.

Dans l’antiquité sa racine était réputée combattre la rage, mais cette propriété n’a pas été prouvée scientifiquement. La plante est également utilisée en remède contre la diarrhée.

La partie la plus utilisée est le fruit, ou cynorrhodon, plus familièrement ‘gratte-cul’, qui arrive à maturité en octobre. Il est préférable pour certains usages de le récolter après les premières gelées qui le ramollissent. Il est très riche en antioxydants, en vitamine C, et se consomme principalement en sirop et confiture, ou séché en tisane. Ses propriétés sont efficaces contre la grippe et les rhumes et en font un excellent complément alimentaire pour les longs mois d’hiver. Les pétales peuvent également être utilisées en gelées ou confiseries, en décoration culinaire, en vinaigres et liqueurs…

Pour la peau, le fruit a des propriétés toniques et astringentes, et les pétales en lotion pour le visage resserrent les pores et raffermissent.
La plante a été utilisée en parfumerie mais n’est pas une espèce des plus productives et est donc souvent délaissée au profit d’autres roses. Une espèce proche d’ « églantine »,Rosa Rubiginosa, aux propriétés quasi-similaires,
produit l’huile de rose musquée du Chili, qui est extraite de ses fruits.

L’églantier est souvent utilisé en botanique comme porte-greffe puisque c’est une espèce de rose des moins ‘trafiquées’.

Propriétés magiques, symboles et folklore.

L’églantine se rattache au symbolisme de la rose, fleur de beauté et d’amour, avec des nuances cependant.

La rose sauvage est associée au silence depuis la Rome antique, d’où l’expression latinesub rosa, utilisée en anglais pour dénoter la confidentialité. En tant que rose des haies, elle est associée à Frigga dans le monde germanique, ‘gardienne des lois morales’.
Les fruits étaient une protection contre la magie et les tempêtes. De manière générale elle est associée à la protection, au sommeil protégé des contes de fée – le château entouré par les haies de roses épineuses et plongé dans un sommeil magique ; les fermiers plaçaient souvent une galle de rose ( sorte de protubérance ‘chevelue’ poussant sur certaines roses sauvages, dues à un insecte, aussi appelée ‘pomme de rose’ ou ‘rose du sommeil’ ) sous les berceaux des nouveaux-nés pour les aider à trouver un sommeil rapide et profond. Il est aussi dit que les revenants ne peuvent franchir les haies d’églantines et que poser une branche de rosier sauvage sur un cercueil évite que le mort se réveille.

C’est une des plantes de la haie, symbole de la frontière entre les mondes, plante liminale, de frontières, associée fortement aux fées. Elle est généralement vue comme bénéfique mais il a été dit que le nom ‘rose des chiens’ dénotait son peu de valeur ( il est plus probable que cela vienne de l’association avec la rage ; qui renvoie au sens général de protection. Peut être que soulever ici le lien du chien avec l’autre monde est un peu exagéré, mais c’est quand même un lien que je fais ^^ ) Selon le folklore breton, c’est une invention du diable qui essayait d’imiter la rose. Une jeune fille qui en touche une branche risque elle de contracter une maladie mortelle (Drome) tandis que si elle cueille une églantine son mariage sera retardé d’un an (Vienne). Dans cette même région, placer la fleur de rosier sauvage sur la tombe porte malheur à la famille du défunt ( une sorte d’inversion des associations d’origine, amour et protection…)

Les premiers Chrétiens la rejettent en raison de leur antipathie envers le ‘culte romain de la rose’ mais font ensuite un lien avec la couronne d’épines du Christ, les cinq pétales comme symbole des cinq souffrances, et généralement la fleur devient un symbole de la chasteté de Marie et de l’Immaculée Conception, ce qui est loin de ses premières associations avec Aphrodite.

Au Moyen-Äge et plus longtemps dans les campagnes, les fleurs étaient utilisées pour la magie ( philtres d’amour, pétales lancées dans une flamme pour la chance) et la divination amoureuse ( pétales lancées dans le vent, notemment).

Notes personnelles :

L’églantine est une de mes plantes alliées. Pour moi c’est clairement une plante gardienne ( encore un parallèle avec le chien…), qui protège des dangers de l’Autre Monde, mais protège également l’Autre Monde des humains et est parfois un obstacle redoutable qui doit être franchi avec prudence et respect. C’est une plante que je ressens comme ayant deux aspects : la ronce piquante, tenace, qui pousse n’importe où, et n’importe comment, contrastent avec ses fleurs très délicates, parfumées et poétiques qui dont les pétales ressemblent à des petits coeurs, et qui ne supportent pas d’être coupées ou mises en vase. Le fait que ses fruits mûrissent en hiver est également un lien avec l’autre monde, la période ‘sombre’ de l’année.

La méfiance à son égard semble être une méfiance face à tout ce qui est sauvage, et donc dangereux, en comparaison avec la rose cultivée, rose des jardins, rose domestiquée.

C’est pour moi un symbole de ‘beauté/amour sauvage’, simple, pas sophistiquée comme d’autres roses. Je l’associe également aux fées, et à la poésie, et aux rêves.
Pour moi, elle représente bien l’aspect Jeune Fille de la Déesse, dans son côté pur et tendre, mais aussi protectrice et sauvage, à la fois forte et fragile. L’association avec le silence, le sommeil, l’Autre Monde… tout cela me fait dire que cette plante incarne une sorte de mystère sans mots, une vérité qui est cachée, insaisissable, élusive ; un trésor caché, car après tout d’autres roses sont bien plus belles, on ne s’arrêterait pas à celle là et pourtant…l’idée que l’Autre Monde se perçoit toujours au coin de l’oeil, un indice, quelque chose qui remue mais disparaît dès qu’on tourne la tête, une piste troublante, une pétale qui vole… Et aussi quelque chose de persistant qui resurgit là où on ne l’attend pas.
Elle représente, enfin, pour moi, les brumes de l’enfance et l’oubli, et le processus qui en fait sortir, l’amour naissant, l’enchantement, l’innocence et en même temps, l’apprentissage au monde, l’initiation, l’intuition, l’instinct ; et la défense des idéaux et des ‘plus faibles’, un idéal chevaleresque en quelque sorte.
L’esprit de la plante est assez…caractériel et élusif. Et espiègle, rebelle. 

(Cicely Mary Barker, the Wild Rose Fairy)

Sources :
Witchcraft Medicine, Müller-Ebeling, Rätch, Storl.
Kruidenencyclopedie, Nico Vermeulen
http://www.inra.fr/dpenv/pdf/tarbod21.pdf
http://www.gaspesielesiles.upa.qc.ca/fhtm/pfnl/Rosier.pdf
http://en.wikipedia.org/wiki/Rosa_canina
http://en.wikipedia.org/wiki/Rose_(symbolism)
http://yourehistory.wordpress.com/2008/06/28/folklore-in-my-garden-roses/
http://www.fredobio-asso.org/article/140/glantier-et-cynorrhodon
http://www.suite101.com/article.cfm/rose_gardening/3368/1

(Post original sur Plumes et Crocs)

Publicités

6 Réponses

  1. héhé 😉

    30 septembre 2011 à 6:14

  2. mmm I love the taste of Rosehips tea!

    30 septembre 2011 à 6:30

  3. Très complet et intéressant ! J’adore j’adhère !

    30 septembre 2011 à 7:58

  4. ^^
    Chouette plante l’églantier.
    On en a vu une belle la dernière fois. 🙂

    1 octobre 2011 à 1:34

  5. Lapetite

    Merci pour ce très chouette article!

    2 octobre 2011 à 8:31

  6. Super! 🙂

    27 avril 2015 à 7:58

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s